Le retour

Yep tout le monde !

Bon, mieux vaut tard que jamais, je suis rentré en France depuis deux petites semaines et je ne vous ai toujours pas raconté mes derniers jours à Séoul, le terrible voyage et enfin mon retour en terre promise ! Je ferai plus tard un petit poste « Ce que je retiendrai de la Corée du Sud et de Séoul », mais pour le moment place à l’action !

 La dernière semaine :

La dernière semaine à Séoul a été très rythmée et je voulais boucler la To-Do List que j’avais prévu, donc on s’est activé avec Clément et on n’a pas arrêté juste avant la semaine des finals pour les autres ! Dans le désordre pour le jeudi : on a donc fait deux expositions : Paul Gauguin au SeMa : exhibition assez sympa, mais chère (13 000 ₩), pour une fois un Musée à Séoul était rempli, ça faisait plaisir à voir sachant que la plupart du temps, les galeries d’art ou musée sont totalement vide. Dans la même journée, on est également allé dans ma galerie préférée de Séoul, la Kukje Gallery pour l’exposition d’un artiste coréen : Choong-Hyun Roh : son exposition Prosaic Landscape était assez particulière et très mélancolique, représentant des paysages de Séoul en hiver avec la rivière Han en guise de pièce centrale.. Avant ce petit parcours artistique, moment de calme au plein milieu de la ville, la visite du Deoksugung Palace près de City Hall. L’une des choses les plus incroyables à Séoul reste ce passage (au même titre qu’à Tokyo), du plein centre-ville au calme absolu lorsque tu rentres dans un Palace et un parc… C’est tellement reposant. De plus, les petites allées du Parc sont assez sympas pour une balade en été, je le recommande à tout le monde !

DSC_0476 DSC_0477 DSC_0479 DSC_0482 DSC_0487 DSC_0489 DSC_0491 DSC_0492 DSC_0495 DSC_0496 DSC_0497 DSC_0500 DSC_0503 DSC_0505 DSC_0507 DSC_0508 DSC_0510 DSC_0511 DSC_0513 DSC_0515 DSC_0516 DSC_0517

Vendredi : autre moment agréable, avant mon départ, je voulais absolument manger un morceau avec Goeun et Bokyung, deux super filles que je n’oublierai pas c’est certain ! Nous sommes allés manger dans la nouvelle pizzeria D’Buzza à Hangangjin près du Leuum Samsung Museum et du magasin Comme des Garçons, l’attente pour avoir une place pour ce Restaurant est de plus d’un mois d’après ce que j’ai entendu et ils font certainement quelques-unes des meilleures pizzas de Séoul ! Vraiment une super adresse. Et après ce petit diner, on est allé boire un cocktail (Virgin Mojito pour ma part) dans un bar lounge en direction d’Itaewon, le bar s’appelle Between et la clientèle est assez huppée ! Il y a un DJ qui met l’ambiance à partir de 22h, très bonne adresse également !

Samedi : Soirée au Platoon Kunsthalle pour la clôture du Digital Peace Festival organisé par l’Institut français et le Goethe Institut ! Super soirée comme d’habitude quoi qu’il n’y eût pas beaucoup de monde qui ont préféré profiter du Rooftop, mais un super DJ Set de Clara 3000 (petite Française résidente au Silencio à Paris – club de David Lynch) et Friedrich Liechtenstein, un artiste d’une soixantaine d’années totalement déjantée et ultra funky ! Bref une parfaite soirée, même si on a encore failli se perdre dans la grandeur de Gangnam et mon sens de l’orientation approximatif à base de « je reconnais cet endroit » !

Enfin Dimanche, veille de mon départ, soirée à l’Once in a Blue Moon, l’équivalent du Blue Note new-yorkais et l’un des meilleurs clubs de Jazz d’Asie avec un live de Gabriel Rios. J’attendais ce moment depuis le premier jour que je suis venu à Séoul et je ne regrette pour rien au monde ! Il n’y a pas d’entrance fee, mais les cocktails sont un peu cher, ils ont une carte à vin et whisky exceptionnel pour les amateurs et c’est, je pense, l’endroit parfait pour amener sa petite amie pour un diner romantique ! Chaque semaine ils ont un invité particulier qui vient jouer, alterne avec des petits bœufs également et le soir tard place à de l’Acid-Jazz… Bref, s’il y a un endroit à faire un Séoul, c’est bien celui-ci !

Le retour (Séoul-Dubai-Paris)

Bon, voilà l’instant galère que tout le monde attend. Comme d’habitude, ça serait trop facile si j’arrivais à faire un voyage dans de bonnes conditions. L’heure de mon vol était le Lundi 17 Juin à 23h55 donc j’avais toute la journée pour me préparer. Je me lève le matin excité sachant que le départ était proche, je termine de boucler les valises, nettoie une dernière fois ma microchambre et je pars à l’Université pour mon dernier partiel à 15h en Politique US (avec le prof que je déteste le plus au monde), je boucle ça rapidement, rentre à l’appartement, boucle le tout et sur le coup des 18h, Clément m’accompagne à Incheon et m’aide à porter mes bagages, avec une sale impression que je vais devoir payer des kilos supplémentaires !

On arrive à l’aéroport, je vais directement au stand Emirates pour voir ce que m’annonce la couleur : j’ai le droit à 30 kg en bagage en soute et 23kg en bagage à main… J’ai 37 kg en bagage à soute et 25 kg en bagage à main… Je commence à négocier sévère avec l’hôtesse d’accueil, après 20 minutes, elle me donne un petit sac Emirates et j’arrive à transférer quelques vêtements, j’ai jeté quelques produits de beauté #bloggeusemode et me voilà libre pour quelques heures de tous ces kilos. On se pose un peu pour manger un petit morceau avant que je passe le poste de sécurité et que j’arrive dans le Duty Free (mon endroit favori sur terre), j’achète deux cartouches de cigarettes (classique), une bouteille de1,5 L de Bélvèdere pour offrir à mes copains en France et me pose dans le lounge en attendant le vol..

DSC_0519 DSC_0522 IMG_3626

23h30 heure de Séoul : embarquement, petit A380 avec Wi-Fi online donc je me dis que je vais passer un bon voyage quand : repas entre Séoul et Dubaï : de la bouffe coréenne ! J’étais totalement dingue, une odeur de Kimchi partout dans l’avion, un poulet épicé et des légumes trop bizarres : je n’ai rien mangé du voyage, super surprise de la part d’Emirates et pour mon retour en France ! Sinon globalement le voyage était agréable, mais concernant les films en juin à bord, entre Expendables 2 et autres daubes, je n’ai même pas regardé un seul film sur mes deux vols…

5h heure de Dubaï : J’arrive à Dubaï, je cherche la consigne pour pouvoir aller faire un tour en ville, ça me prend à peu près une heure, parfait, car le métro commence son service à 6h. Je passe la sécurité avec mes deux cartouches et la bouteille de vodka sans problème, je pose la question au mec de la sécurité pour lui demander si je pourrai bien tout récupérer après mon retour dans la ville, sachant que je laisse tout à la consigne et que ça n’ira en aucun cas dans la ville, il me dit que oui sans problème, que j’aurai juste à montrer mon ticket de consigne pour prouver que tout était bien à l’aéroport.

Je pars donc dans la ville, le métro est ultra-moderne quoique minuscule, plutôt rapide et assez high-tech, mais quand même pas au niveau de celui de Séoul. J’arrive à l’arrêt « Burj Khalifa », je sors du métro et là : chaleur étouffante à 6h30 du matin, à la limite du supportable, j’économise mes forces, je marche lentement pour aller jusqu’à la tour, mais avant je passe faire un tour au Dubaï Mall, l’un des plus grands centres commerciaux que j’ai pu voir ! Macy’s à New York est petit à côté, La Part-Dieu est minuscule ! Pour résumé, entre toutes les grandes enseignes internationales, les maisons de luxes, les traiteurs de luxes, Ladurée, Magnolia Bakery etc., il y a géant Aquarium à l’intérieur du centre commercial, un souk traditionnel, des fontaines à l’extérieur comme si on était à Las Vegas, bref, quelque chose de totalement surréaliste ! J’ai prévu la montée de la Burj Khalifa pour 8h30 (pour pouvoir faire autre chose plus tard – mais résultat je serai resté dans le central commercial), après un petit musée pour nous amener vers l’ascenseur, un peu plus de 125 étages avalées en une minute pour arrivé à l’observatoire de la plus haute tour au monde et c’est impressionnant, mais pas autant que je l’imaginais… Je pense que la météo n’était pas parfaite (il y avait pas mal de poussière et un peu de vent), mais d’après ce que j’ai entendu, c’est le seul endroit sur terre où on peut voir la courbure de la terre tellement on est haut ! Pour le prix, c’est 145 AED, soit 30 €… Donc un peu cher, mais bon, c’est à faire une fois dans sa vie !

Après la tour je me suis posé chez Éric Kayser, j’ai pris un petit déjeuner au calme et je suis après allé prendre des dattes pour mes parents chez Bateel, l’équivalent à Dubaï des macarons Ladurée à Paris : une institution et je me suis pris une mini-boite pour mon retour perso ! Vers 12h je suis retourné tout doucement à l’aéroport et la galère reprend:

Je passe récupérer mes affaires à la consigne, passe le check-in de la sécurité et là on m’arrête, car je ne peux pas rentrer d’alcool à l’intérieur de Dubaï et de l’aéroport, j’explique ma situation, le problème, le fait qu’on m’a donné l’autorisation auparavant, mais le mec de la sécurité n’a rien voulu comprendre et commençait à parler en arabe : insupportable. Je suis donc allé voir le poste de police de l’aéroport, j’ai parlé encore 30 minutes pour rien avec eux, ils sont bien sûr hyper pote avec les gars de la sécurité donc c’était perdu d’avance et j’ai perdu 70 $. Alors une chose, je suis redescendu parler avec le mec de la sécurité pour l’insulter en français, vu qu’il voulait me parler en arabe et que je ne comprends rien et une deuxième chose que j’ai pu remarquer à Dubaï généralement, cette façon dont les personnes ont à te regarder quand tu n’es pas du pays et que tu ne parles pas arabe, avec un air supérieur c’est insupportable ! J’avais envie de lui dire et qu’il comprenne : « Espèce d’idiot, t’es agent de sécurité dans un aéroport et tu fais le grand », à devenir dingue ! Ça me révolte ce genre de comportement. Et je suis con, mais j’aurai du lui faire vider la bouteille de vodka devant moi, car je suis sûre à 90 % qu’il l’a pris soit pour lui, soit qu’il l’a remise à un de ses collègues pour la revente. D’où la certitude que je ne retournerai probablement pas là-bas à cause du comportement de sa population.

DSC_0526 DSC_0528 DSC_0529 DSC_0530 DSC_0532 DSC_0533 DSC_0534 DSC_0536 DSC_0537 DSC_0540 DSC_0542 DSC_0543 DSC_0544 DSC_0545 DSC_0547 DSC_0548 DSC_0549 DSC_0550 DSC_0551 DSC_0553 DSC_0554 DSC_0556 DSC_0560 DSC_0562 DSC_0563 IMG_3631 IMG_3634 IMG_3636 IMG_3637 IMG_3638 IMG_3640 IMG_3641

15h heure de Dubaï : départ pour Paris : ENFIN ! Je suis totalement épuisé et mon organisme est tellement faible, avec ce coup de stress et l’alternance de chaleur entre la climatisation à l’intérieur des bâtiments et la ville de Dubaï je pense avoir attrapé quelque chose. Je passe le pire voyage de ma vie ! Heureusement que l’A380 était vide, j’ai pu m’allonger sur 3 places, mal de ventre insupportable j’ai ne rien pu avaler même si les hôtesses m’ont proposé de m’offrir le menu de la classe Affaire, j’ai pris 2 dolipranes 1G, une bouillotte brulante sur mon ventre et j’ai dormi les 8h du retour en étant complètement dans les vapes et en ayant eu qu’une illusion d’un mauvais rêve sur le retour.

20h heure française : Enfin arrivé au pays, totalement exténué après plus de 24h de voyage, je prends le RER A puis RER B pour arrivé à Châtelet pour ensuite aller à Vincennes dormir chez mon pote Seb qui m’a chaleureusement accueilli chez lui. Bien sûr, il y a avait un problème sur le RER A qui a mis 40 minutes à partir de l’aéroport, mais sinon tout va bien ! Agréablement surpris, quelqu’un m’a aidé à porter mes 50 kg de bagages dans les escaliers à Vincennes, c’est plutôt rare pour être souligné ! Une fois arrivé chez Séb, une douche, un doliprane et zou au dodo, j’étais explosé ! Le lendemain, n’ayant pas la force de reprendre le RER, taxi entre Vincennes et Gare de Lyon, la fin du combat est proche. Paris Gare de Lyon-Lyon Part-Dieu en première classe au calme, petite sieste de 2h. Lyon Part-Dieu-Vienne qui part presque à l’heure (« Nous attendons la locomotive pour pouvoir démarrer le train » puis « Nous testons les freins avant le départ ») et me voilà enfin arrivé à Vienne, après ce terrible périple !

Depuis mon retour en France

Malheureusement Séoul m’a encore pris des kilos et une partie de ma santé donc je suis en convalescence, je n’ai pas pu manger comme je le désirai, je n’ai rien pu faire de ce que je voulais, mais je suis bientôt sur pied et je compte bien profiter de cet été pour me remettre en forme ! J’ai également pas mal d’administration à faire et beaucoup de déception concernant les Masters à cause du fait que je n’ai pas pu préparer mes dossiers correctement via Séoul et la centaine d’euros dépensés en impression et envoie DHL (et également parce que je suis totalement idiot à choisir des Masters où il n’y a que 25 places pour une promotion), ce qui me fous bien les boules, mais c’est un mal pour un bien, l’année prochaine je pourrai être proche de ma famille, de Rania et de mes amis !

Voilà voilà, une autre histoire arrive très bientôt pour mon résumé des 10 mois passés en Corée et pour les prochaines aventures de ce blog… qui touche bientôt à sa fin ! À très bientôt les copains, maintenant on va pouvoir se voir en vrai et se faire un petit quelque chose !

PS: Les photos sont dans le désordre, je m’excuse d’avance!

PS 2: Bon sérieusement, on s’organise quand ce barbecue et repas de fou?

J-10

Annyeong! 
안녕! 

Le compte à rebours a commencé ! Comme dans l’article précédent, je commence donc à remplir ma To-Do List avant mon retour « peut-être » en France ! Entre les différentes présentations, les papiers, les partiels et la préparation des dossiers de candidatures, on a réussi à faire une petite randonnée sur le Mont Bukhansan !

L’une des choses les plus impressionnantes à Séoul, c’est que l’on peut trouver des espaces naturels en plein milieu d’une ville de 20 millions d’habitants… Concernant la randonnée, on a pris un parcours d’un peu plus 2 km, soit vraiment pas la plus longue, mais qui était tout de même bien sympathique ! D’autant plus que grimper une colline avec 28°C et 70 % d’humidité, c’est assez éprouvant (les 1,5 L d’eau bu par Clément sont là pour le prouver). Comme quoi pas besoin d’aller jusqu’à Jeju (JUJU LA TERREUR) pour voir des paysages beaucoup plus jolis !

Un autre article arrivera très prochainement !

DSC_0435 DSC_0437

DSC_0472 DSC_0438 DSC_0441 DSC_0444 DSC_0445 DSC_0449 DSC_0453 DSC_0454 DSC_0456 DSC_0458 DSC_0461 DSC_0463 DSC_0465 DSC_0466 DSC_0468 DSC_0470 DSC_0471

Previously on LOST

Bon, ça fait un petit moment que je n’ai plus rien écrit ici et il me reste plus que 11 jours en Corée donc je vais essayer de me rattraper un petit peu !

Pour tous les amateurs de la série LOST, vous allez comprendre dans les prochaines minutes pourquoi j’ai choisi ce titre pour l’article… Et vous allez bien rire !

11 : Voilà le nombre de jours qu’il me reste en Corée et bizarrement, c’est depuis que je sais qu’il me reste qu’un seul mois ici que je commence à profiter à 200% de la vie Séoulite ! Malgré la période de rush des examens finaux et l’ensemble des papiers à rendre et présentation à faire, je commence à vouloir apprendre quelques mots en coréen et quelques phrases, à vouloir visiter et faire tout ce que je n’ai pu faire depuis plus de 9 mois que je suis ici… J’essaye d’organiser le maximum de sortie avec les potes sur place, car « The End’s Not Near, It’s Here ».

Qu’est-ce que j’ai fait les dernières semaines ? Comme d’habitude, quelques expos (mais ça devient de plus en plus difficile de prendre des photos dans les Galeries d’art), quelques promenades dans Séoul (dont une pause au 10 Corso Como Café avec Bokyung) et au Dosan Park.

IMG_3440 IMG_3450 IMG_3452

Les expos sympa à faire en ce moment :

–      « Référence à Elle » de Ghada Amer à la Kukje Gallery (cette galerie va me manquer quand je rentrerai en France)

DSC_0326 DSC_0327 DSC_0328 DSC_0329 DSC_0331 DSC_0333 DSC_0336

–       Exposition « Think Sync » à la Galerie 313 Art Project, avec quelques très belles pièces de Damien Hirst

Voilà pour ce qui est de la vie à Séoul, maintenant place à l’aventure et l’expérience la plus enrichissante de ma vie, mon voyage à Jeju, la 7ème merveille du monde de la nature… La SUPERCHERIE Juju la terreur !

Bon, qu’on se le dise directement, quand 95 % des gens te disent : « Axel, va à Jeju, tu verras c’est le plus bel endroit de Corée, c’est l’Hawaï coréen, tu vas adorer c’est magnifique ! » Je déteste toutes les personnes qui ont osé me dire ça ! (Sophie et Cécile, vous aviez raison). La référence à LOST était donc double : premièrement par rapport au nom de mon blog, deuxièmement par rapport à la série qui était tournée à Hawaï, une VRAIE île qui se respecte !

Avant de rentrer en France, je me devais de découvrir cette beauté de la nature donc avec Clément et Anne-Sophie on a décidé d’y passer un long week-end. Billet de départ pour le jeudi à 14 h et retour le lundi à 8 h, dans le but d’avoir le temps de profiter un maximum de l’île, de ses magnifiques plages et de ses décors paradisiaques. Mais pourquoi ? Pourquoi m’avoir menti comme ça ? Jeju pour résumé c’est : 3 cascades qui se battent en duel, le Mont Halla (Hallasan) qui culmine à 1950m, un cratère, une grotte de lave et quelques plages. Autant dire tout ce qu’on peut trouver en France, en 1000 fois plus joli. J’ai discuté avec quelques Coréens sains d’esprit et ils pensent également que la Corée a payé pour obtenir ce statut de 7ème merveille de la nature.

Heureusement qu’on a rigolé pendant le séjour, car c’était vraiment catastrophique, Jeju-City ou la ville la plus inutile du monde, et le sud, n’en parlons pas ! Mis à part ça, si vous voulez quand même vous faire votre propre expérience, en ce moment au Jeju Museum of Art (très bon Musée), il y a une très belle exposition de Picasso et Chagall et une belle collection permanente d’art contemporain ! Et pour ceux qui aiment les plantes, le Botanical Garden à Yeomiji est assez sympa également, à titre de comparaison avec le Jardin des Plantes à Paris, on pourrait lui donner un 10/20.

Non plus sérieusement, mis à part si vous avez des sous à claquer, évitez Jeju et préférez prendre un vol A/R Séoul-Osaka qui coûtera le même prix, mais vous aurez la chance de pouvoir faire un tour à Kyoto et découvrir vraiment un endroit qui en vaut la peine !

Je vous mets quand même les quelques photos que j’ai pu prendre sur place… (la blague)

DSC_0339 DSC_0340 DSC_0341 DSC_0343 DSC_0349 DSC_0350 DSC_0351 DSC_0352 DSC_0353 DSC_0354 DSC_0356 DSC_0362 DSC_0363 DSC_0364 DSC_0366 DSC_0367 DSC_0369 DSC_0370 DSC_0372 DSC_0373 DSC_0375 DSC_0378 DSC_0379 DSC_0381 DSC_0384 DSC_0385 DSC_0386 DSC_0387 DSC_0389 DSC_0390 DSC_0391 DSC_0392 DSC_0396 DSC_0397 DSC_0403 DSC_0404 DSC_0406 DSC_0407 DSC_0409 DSC_0412 DSC_0413 DSC_0415 DSC_0418 DSC_0421 DSC_0422 DSC_0423 DSC_0424 DSC_0426 DSC_0428 DSC_0432

Voilà voilà, sinon au programme pour les derniers jours qui arrivent avant mon retour :

–       Faire une soirée au club de Jazz « Once in a Blue Moon »
–       Aller au Parc d’attraction Lotte World
–       Continuer le marathon des Galeries d’Arts et bonnes expositions
–       Faire une randonnée sur le Bukhansan
–       Profitez des derniers moments avec les potes pour ne pas regretter !

Sinon le 18, je suis à Dubaï pendant 10 h, si vous avez des bons plans, je suis preneur. Le 18 juin de 20 h au 19 juin à 12 h je suis à Paris pour ceux qui veulent faire un petit déjeuner avant mon retour à Lyon, sinon on se voit le week-end de mon retour autour d’un bon barbecue !

À très bientôt !